A quoi sert le générateur d’air zéro ?

Les générateurs d’air zéro sont de petits appareils de laboratoire qui servent à purifier de l’air comprimé, déjà sec et déshuilé, utilisé pour alimenter certains détecteurs de chromatographie en phase gazeuse FID (Flame ionisation Detector). L’objectif du traitement est de débarrasser le gaz des hydrocarbures contenus dans l’air et ainsi éviter de perturber le signal du détecteur par des éléments exogènes. La technologie employée est celle du four catalytique à haute température.

La réaction chimique simplifiée est : O2 + CnHm --> H2O + CO

Le cycle est le suivant :

  • L’air sec et déshuilé est injecté sous pression dans un four maintenu à 350°C par une cartouche chauffante.
  • L’air chaud est ensuite refroidi, un filtre de sortie supprime les éventuelles particules résiduelles.  

Les générateurs d’air zéro existent en deux versions :

  • Version C, équipé d’un compresseur d’air intégré, 
  • Version R, alimenté par une source d’air comprimé extérieure, 

 

Débits d’air traités :

Version R : de 1,5 l/mn à 40 l/mn

Version C : de 1,5 l/mn à 10 l/m

 

Les appareils sont très compacts et faciles à installer : 

Gamme NCZ R

Gamme NCZ C

Pour certaines applications (analyseur TOC), l’air zéro doit être débarrassé du CO2. Dans ce cas, après le four catalytique, l’air est injecté dans une colonne de tamis moléculaire afin de ramener le taux de CO2. < 1 ppm.  CO2.